En ce 21 juin, on célébrait la fin d’un Printemps numérique marqué par plus de 150 événements en tout genre. Festival MUTEK, exposition BIAN, installations audiovisuelles disséminées à travers les maisons de la culture sur l’île de Montréal… autant d’activités qui ont fait la richesse de la programmation du Printemps numérique pour une 3e édition consécutive.

De biens beaux invités

Avec le Grand Montréal nommé Communauté intelligente de l’année, l’ambiance était à la fête à la SAT. Le Printemps numérique avait rassemblé des participants de ses activités, des curieux et plusieurs partenaires estimés pour sa soirée de clôture, un « 5 à 9″ qui s’est déroulée avec bonne humeur et convivialité, merci à Dame Nature pour la météo particulièrement agréable.

Quelques mots de Vanessa Pilon

Sur un ton aussi chaleureux que la température extérieure, l’ambassadrice pour le Printemps numérique a pris la parole pour démontrer son soutien envers les arts numériques. « Il faut solliciter notre entourage! », a affirmé l’animatrice et comédienne Vanessa Pilon. Elle tenait à expliquer comment elle même avait invité son neveu, sa mère ou même un collègue au Piknik électronique, au Centre Phi… « Communauté intelligente de l’année, c’est un écusson qu’on devrait porter fièrement. » s’est-elle exclamée.

soirée clôture printemps numerique

De gauche à droite : Laurent Grenier-Labrecque, directeur stratégie média du Journal Métro; Suzanne Gouin, présidente du conseil d’administration du Printemps numérique; Nadine Gelly, membre du conseil d’administration de Concertation Montréal et directrice générale de La Vitrine; Vanessa Pilon, ambassadrice du Printemps numérique; Mehdi Benboubakeur, responsable du Printemps numérique et Ghyslain Boileau, directeur administratif de la SAT.

Les activités de cette soirée de clôture…

Entre une visite au photobooth  du Journal de Métro ou celui de Lezard3D, on pouvait jeter un coup d’œil aux œuvres d’animation réalisées par les étudiants de l’UQAT, ou encore faire du light painting sous le dôme géodésique du Printemps numérique créé par la compagnie DIX au carré. Quelqu’un s’est laissé tenté par le casque à réalité virtuelle d’Imagine360?

…et la bouffe!

Placé proche de la baie vitrée coulissante, on pouvait entendre la rumeur des conversations se mélanger aux rythmes du Dj Jay London, et sentir l’odeur affriolante des mets préparés par le food truck Mi Corazon invité spécialement pour l’événement. Tacos aux deux choux, poutine au chili « Dirty Martinez »… il y en avait pour tous les goûts!

Au terme de cette soirée de clôture, il faudra attendre près d’un an pour la prochaine édition du Printemps numérique, une patience qui semble peu chère payée pour tous les plaisirs que l’on a hâte de retrouver.

Page Facebook de l’événement Soirée de clôture du Printemps numérique 2016