Ils font partie de notre quotidien, souvent même sans que l’on s’en aperçoive. Parfois contestés pour la protection de la vie privée, les compagnies y investissent massivement car on ferait face à l’ère de l’or noir du numérique. Les objets connectés, du téléphone, à la montre, au vêtement, nous ouvre la fenêtre sur une foule d’opportunités pas si éloignées que ça.

Infopresse a réuni l’industrie lors de l’événement Boomerang l’expérience afin de discuter des avancées technologiques qui influenceront le marketing de demain et des initiatives ayant tiré le meilleur du numérique. Micheline Fortin de Connecteo Camp y a donné une conférence forte intéressante sur les objets connectés.

  • Chaque jour, 1,5 milliards de méga octets sont transférés sur les réseaux mobiles.
  • Seulement au cours des deux dernières années, il y a eu une augmentation de 80% des données mobiles.
  • 90% des données recueillies par les appareils intelligents ne sont pas analysées.

Objet-connecté - Boomerang l’expérience

Suivre sa valise à la trace entre trois escales, prendre son rythme cardiaque durant son sommeil, moduler sa lumière pour simuler le lever du soleil, mesurer la vitesse d’ingérence des aliments grâce à une fourchette… Les objets connectés sont en pleine effervescence et aucun domaine n’y échappe.

Selon la conférencière, les grands défis se retrouvent dans la normalisation des données, la réponse aux besoins des utilisateurs et la maximisation de l’exploitation des données recueillies. Pour l’instant, beaucoup d’objets connectés voient le jour sans attirer l’attention des gens, résultat de problèmes de mise en marché, de design et de technologie. La notion de protection de la vie privée est encore très embryonnaire.

Elle souhaite que le gouvernement soit sensibilisé à la révolution des objets connectés et qu’il mise sur l’investissement et la formation. «Les décideurs en ont parlé, mais il n’y a pas d’action aboutie. On doit développer ce que l’on connaît le mieux, fait valoir Mme Fortin. On est dans une ville de création, dans le projet de ville intelligente, c’est le bon moment! J’ai vu naître les industries du logiciel, du multimédia, du jeu vidéo, il faut mettre nos ressources en commun et se positionner pour ne pas perdre des opportunités.»

Connecteo Camp est un tout nouveau campus sur La Commune dédié aux objets connectés. L’organisme sans but lucratif propose un espace de coworking pour les start-ups afin d’aider à l’émergence de projets dans l’internet des objets. Il prévoit également faire de la veille technologique et du marché des objets connectés.

Une salle d’exposition est prévue pour permettre aux touristes et aux visiteurs de connaître et de tester des prototypes d’objets connectés. Les starts-ups pourront par le fait-même recueillir leurs commentaires.

«Connecteo veut créer un écosystème de réflexion et de création en réunissant différentes compétences, comme les idéateurs, les fabricants et les designers pour échanger et innover pour que les initiatives deviennent réalité, explique Mme Fortin. Il y a un grand besoin de promouvoir les objets connectés!»

objets-connectés - Boomerang l’expérience