#intersections : une nouvelle série du Printemps numérique

Comment le numérique transforme Montréal? En réunissant acteurs et mordus de la créativité numérique au Centre Canadien d’Architecture, le Printemps numérique souhaitait aborder cette question passionnante des enjeux urbains. Le 29 novembre, #intersections, la 1re rencontre d’une nouvelle série du PN, attirait des entrepreneurs, des artistes et des intervenants du milieu afin d’explorer comment des innovations, des politiques et de nouvelles approches transforment nos rapports à la ville.

#intersections VOL.1 : interaction avec le public

#intersections VOL.1 : interaction avec le public

Le numérique : comment transforme-t-il notre ville?

Après une exploration de l’univers créatif des participants des DigiLabs, plus de 200 participants se sont rassemblés pour une conférence rassemblant cinq panélistes : Stéphane Goyette, directeur du bureau de la ville intelligente et numérique de Montréal, Patrick Gagné, associé et chef de produit chez Taxelco / Teo Taxi, Risa Dickens, directrice de marketing et de communauté chez Yelp, Jean Bérubé, co-fondateur et directeur du développement de Montréal en histoires, et Albert Dang-Vu, PDG chez Mirego. La série de présentations, animée par Marika Laforet de Culture pour tous, mettait en évidence la présence grandissante des technologies numériques dans la vie urbaine, qu’il s’agisse de commander un taxi, de publier des avis sur un commerce ou de transformer les murs d’une ville en une oeuvre numérique.

digiLabs

digiLabs

Cité mémoire : raconter des histoires

Mentionnons la conférence particulièrement intéressante de Jean Bérubé. En collaboration avec le dramaturge Michel-Marc Bouchard et les artistes multidisciplinaires Victor Pilon et Michel Lemieux, il a réalisé le projet « Cité mémoire ». En projetant des images inspirées par l’histoire de Montréal sur les immeubles de la ville, il fait « parler les murs de Montréal ». Bérubé raconte que le but de cette création poétique était, pour les artistes, de faire vivre des émotions. Les technologies numériques doivent permettre aux artistes de s’exprimer et de raconter des histoires.

Aussi, lors de cette soirée, le Printemps numérique à dévoilé la recherche Comprendre et valoriser l’écosystème montréalais de la créativité numérique : un levier pour le développement local et le rayonnement international de la métropole. En proposant un portrait d’un écosystème en mouvement, le Printemps numérique met à la disposition de tous les acteurs un diagnostic stratégique qui facilitera la rencontre, la concertation et la collaboration de l’industrie, de la recherche et des arts. L’étude est aujourd’hui disponible sur le site du Printemps numérique. 

Prochaine rencontre #intersections le 7 mars 2016 au CCA, où sera attendu, notamment, le guru belge de l’intelligence artificielle, Hugues Bersini.

Page web de l’événement #intersections